fr en de nl

La «Marque Nationale des Vins luxembourgeois» a été créée le 12 mars 1935. Apposée sur une étiquette rectangulaire au dos de la bouteille, la mention «Marque Nationale-Appellation contrôlée» certifie l'origine et la qualité du vin, sous le contrôle de l'Etat.

Pour obtenir cette mention, le vin doit être soumis à des examens analytiques au laboratoire de l’Institut Viti-Vinicole et recueillir au moins 12 points sur 20 lors de l’examen organoleptique, portant sur la couleur, la limpidité, l'odeur et la saveur, pratiqué par les membres de la commission de dégustation de la Marque Nationale des Vins Luxembourgeois. Avec 14 points, c'est un «Vin classé», avec 16 points un «Premier Cru», et avec 18 points un «Grand Premier Cru». Les mentions particulières «Vendanges Tardives», «Vin de Glace» et «Vin de Paille» correspondent à des critères complémentaires précis, réglementés depuis le 8 janvier 2001.

Autrefois surtout consacré à la production de l'Elbling, exporté en Allemagne comme vin de coupage, le vignoble luxembourgeois a su évoluer depuis le début du XXe siècle, notamment en introduisant la culture de cépages nobles et en réglementant les rendements au cours des vingt dernières années.

En outre, l’arrivée de la jeune génération de vignerons, rompus aux techniques viticoles modernes, associée à celle de conseillers œnologiques étrangers, a conduit à une amélioration spectaculaire de la qualité qui se traduit aujourd'hui par une reconnaissance méritée lors des concours internationaux.