fr en de nl

Août

Août, c’est le mois de la véraison. Les baies grossissent, les raisins blancs deviennent translucides pendant que les raisins rouges se colorent et les grappes sont encore molles. C’est le début de la maturation qui s’étend jusqu’en septembre. Cette période conditionne la maturité et l’équilibre des vins.

Juillet

La phase de nouaison se termine. Les grains continuent à prendre du volume et les grappes commencent à pendre vers le bas. Les travaux de la vigne, commencés en juin, deviennent plus importants : l’enlèvement des pousses superflues, le palissage et le rognage encouragent la phase de maturation des vignes.

Juin

Au mois de juin, le raisin est fécondé. C’est le début de la phase de nouaison. Les fruits commencent à se former à partir de fleurs. Ils sont verts, minuscules et riches en acides. Cette période est cruciale vu qu’elle va conditionner la quantité de récolte. En plus, les pluies peuvent s’avérer néfastes.

Mai

Au mois de mai, les premières feuilles apparaissent et la lutte contre les parasites commence. On procède aussi aux traitements contre les maladies de la vigne. Si les températures descendent maintenant en dessous de zéro, la récolte est à risque.

Avril

Avril est marqué par le gonflement des bourgeons et la croissance des sarments. C’est le début du travail du sol et on commence par l’élimination des mauvaises herbes.

Mars

Le processus de la taille est accéléré. La vigne commence à sortir de son repos végétatif et le débourrement (l’ouverture des bourgeons) peut déjà avoir lieu vers la fin du mois.

Février

On poursuit la taille de la vigne. Début février, la vigne se met à «pleurer». La «période des pleurs» résulte des «blessures» faites lors de la taille.

Janvier

On commence à tailler la vigne. En limitant le nombre de bourgeons fructifères on obtiendra une production qui favorise la qualité par rapport au rendement.